"En même temps, attendre, c'est ce qu'on fait depuis la fin de la guerre. Ici, c'est un peu comme les tranchées finalement. On a un ennemi qu'on ne voit jamais, mais qui pèse sur nous de tout son poids. On est dépendant de lui. L'ennemi, la guerre, l'administration, l'armée, tout ça, c'est un peu pareil, des trucs auxquels personne ne comprend rien et que personne ne sait arrêter."

Survivants miraculeux des tranchées, Albert et Édouard vont vivre la cruauté de l'apres-guerre où on honore ses morts mais ignore ses vivants.

Une grande fresque romanesque qui s'appuie sur des faits historiques. J'ai pris la mesure de l'horreur de la guerre et de l'incroyable combat qui continue pour les soldats revenus du front...
Intense !!